Examen théorique B

Si vous voulez obtenir votre permis de conduire, vous devrez d’abord réussir un examen théorique. L’examen comporte 50 questions à choix multiples. Pour réussir, vous devez obtenir un minimum de 41 points sur 50.

Pour vous y préparer, vous avez le choix entre une formation théorique dans une école de conduite agréée et une formation en filière libre.

Si vous avez réussi l’examen théorique, vous recevez une demande de permis de conduire provisoire, qui vous permet d’aller le retirer auprès de votre administration communale. Vous aurez le choix entre une formation pratique dans une école de conduite agréée et une formation en filière libre.
Si vous n’avez pas réussi l’examen théorique, vous ne pouvez pas vous représenter à un nouvel examen le jour même de votre échec. Néanmoins, vous devez apporter un certificat d’enseignement prouvant que vous avez suivi 12 heures de cours après le 2ème échec à l’examen théorique de la catégorie B. Si vous échouez à nouveau 2 fois à l’examen théorique B, vous devez présenter un nouveau certificat et donc faire à nouveau 12h de cours de théorie. Les échecs antérieurs au 3 février 2014 ne sont pas pris en compte pour l’application de cette règle.

Le choix du centre d’examens auquel vous devez vous adresser est entièrement libre. L’examen peut être présenté en français à Bruxelles et en Wallonie, en néerlandais à Bruxelles et en Flandre et en allemand au centre d’Eupen. Le candidat qui ne connaît aucune des langues française, néerlandaise ou allemande peut subir l’examen théorique avec l’assistance d’un interprète désigné parmi les traducteurs-jurés par le centre d’examens et rémunéré par ce dernier.

Déchéance du droit de conduire: il faut s’adresser auprès du centre qui a été déterminé par le Parquet.

Les personnes qui ont des difficultés de compréhension ou de lecture peuvent subir l’examen en session spéciale, les candidats sont assistés par un examinateur qui donne les explications nécessaires à la compréhension de la question.
Afin de connaître les conditions spécifiques pour subir l’examen en session spéciale, il y a lieu de contacter le centre d’examens.

Il suffit de présenter votre document d’identité belge en cours de validité, revêtu d’une photo d’identité.

Documents d’identité acceptés:

– Carte d’identité belge (en cours de validité, complète, photo récente)

Sont également acceptés :
– Carte d’identité belge primée avec récépissé de demande de renouvellement ;
– Carte d’identité belge délivrée par un poste consulaire belge à l’étranger ;
– Annexe 7bis, 8, 8bis, 9 et 9bis avec passeport/carte d’identité étrangère valable ;
– (certificat d’établissement d’enseignement).

En cas de déchéance: veuillez présenter l’invitation qui vous a été envoyée par le centre d’examens.

Pour l’examen théorique voiture (B):

50 questions sont posées. Pour réussir, 41 points sur 50 doivent être obtenus.
Il y a des infractions graves, Ces fautes sont comptabilisées pour 5 points.

Catégorie B: depuis le 3 février 2014, après deux échecs consécutifs à l’examen théorique de la catégorie B, vous devez suivre minimum 12 heures de cours théoriques via une école de conduite agréée.

Cette obligation ne s’applique pas:
– aux candidats qui produisent un certificat d’un médecin oto-rhino-laryngologue attestant qu’ils présentent un handicap de l’ouïe tel qu’ils ne peuvent suivre l’enseignement théorique dans des conditions normales;
– aux candidats qui produisent un certificat ou une attestation d’un centre psycho-médico-social, d’un centre public d’aide sociale, d’un institut d’enseignement spécial, d’un centre d’observation et de guidance ou d’un centre d’orientation professionnelle attestant que leurs facultés mentales et/ou intellectuelles, et/ou leur niveau d’alphabétisation sont insuffisants pour passer l’examen théorique audiovisuel dans les formes prescrites.

Entre deux passages il faut laisser 24 heures. Autrement dit, l’examen théorique ne peut être présenté qu’une seule fois par jour.

Les manuels sont en vente dans les écoles de conduite agréées.

Le candidat qui ne connaît ni le français, ni le néerlandais, ni l’allemand subit l’examen théorique avec l’assistance d’un traducteur juré désigné par le centre d’examens moyennant le paiement d’une redevance supplémentaire. Ces sessions se font exclusivement sur rendez-vous.

Examen pratique B

Afin de vous préparer à  l’examen pratique, vous avez le choix entre une formation pratique dans une école de conduite agréée et une formation en filière libre.

Pour être admis à l’examen pratique, vous devez avoir réussi l’examen théorique depuis moins de 3 ans ou en être dispensé.

Pour la catégorie B:

– 3 mois après la date de délivrance du permis provisoire de 36 mois
– 3 mois après la date de délivrance du permis provisoire de 18 mois
Attention: il s’agit de périodes minimales de stage endéans lesquelles l’examen pratique ne peut avoir lieu.

Permis provisoire catégorie B expiré ou délivré à partir du 03/02/2014:

L’examen théorique doit avoir été réussi il y a moins de 3 ans pour présenter l’examen pratique.

Si l’examen est présenté avec le véhicule de l’auto-école:
– votre carte d’identité belge en cours de validité;
– votre permis de conduire provisoire ou votre licence d’apprentissage ou l’attestation de stage délivrée par votre administration communale

Si l’examen est présenté avec votre propre véhicule:
– votre carte d’identité belge en cours de validité,
– le document d’identité du guide ainsi que le permis de conduire du guide en cours de validité (attention: même si le candidat a un permis provisoire de 18 mois de validité)
– le permis de conduire provisoire ou votre licence d’apprentissage
– le certificat d’immatriculation du véhicule
– le certificat de visite de contrôle technique de couleur verte (si le véhicule y est soumis)
– le certificat d’assurance (carte verte d’assurance)
– pour les examens avec cyclomoteur ou moto : le certificat de conformité

TRES IMPORTANT:
– les photocopies ne sont pas acceptées !!!
– la carte d’identité doit être présentée en bon état et munie de la puce qui doit être lisible
– les permis de conduire provisoires déchirés, recollés ou plastifiés ne sont pas acceptés.

Vous pouvez vous inscrire sur place, par téléphone ou via notre site Internet. Veillez à avoir le permis provisoire sous la main. Il contient les données nécessaires à la prise de votre rendez-vous. Il vous est conseillé, dans votre propre intérêt, de vous inscrire au moins 6 semaines à l’avance.

Catégorie B :
Comme détenteur d’un permis provisoire de type 18 mois ou 36 mois, vous avez le choix de présenter l’examen pratique avec soit le véhicule de l’auto-école, soit avec votre véhicule. Après deux échecs, vous devez suivre 6 heures de cours auprès d’une auto-école reconnue avant de pouvoir représenter votre examen.

Important: en cas de contact par téléphone, munissez-vous toujours de votre permis de conduire provisoire ou de votre n° de dossier afin de minimiser la durée de l’appel, et l’attente au téléphone des autres candidats au téléphone.

Le document même doit être remis à l’administration communale.

catégorie B
– il ne peut être changé qu’une seule fois de modèle de permis de conduire provisoire (modèle 36 mois -> modèle 18 mois ou 18 mois -> 36 mois) durant la période d’apprentissage et un nouveau permis de conduire provisoire d’un autre modèle ne peut être demandé que si l’examen théorique a été réussi il y a moins de 3 ans. La période d’apprentissage déjà  accomplie est prise en compte pour la nouvelle période d’apprentissage;

– lorsqu’un permis de conduire provisoire n’est plus valable, le candidat ne peut poursuivre son apprentissage et présenter l’examen pratique avec une auto-école agréée, après avoir suivi au moins 6h de cours;

– un nouveau permis de conduire provisoire ne peut être obtenu qu’après une période de 3 ans à compter de la fin de la validité du dernier permis de conduire provisoire.
il ne peut être demandé qu’un seul nouveau permis de conduire provisoire pour la même catégorie de véhicule qu’après une période de 3 ans coulés, à compter de la fin de la validité du dernier permis de conduire.

Le véhicule d’examen doit être muni :
– de quatre roues et de 4 places au moins
– du signe « L » affiché à  l’arrière du véhicule
– d’un deuxième rétroviseur intérieur (si le permis provisoire est de type “36 mois”). Le miroir d’origine fixé au pare-soleil ne constitue pas un deuxième rétroviseur. Si le véhicule est équipé d’une carrosserie fermée, le véhicule doit être équipé de rétroviseurs extérieurs droits (un pour le guide et un pour le candidat)
– le véhicule doit être équipé de ceintures de sécurité à l’avant et à l’arrière (même si cette obligation n’est pas encore d’application pour le contrôle technique)
– le véhicule doit atteindre sur une route en palier une vitesse d’au moins 100 km/h
– le véhicule doit être pourvu d’un habitacle (un cabriolet n’est pas autorisé)

Attention : l’examen ne peut avoir lieu à bord d’un véhicule muni d’une plaque marchand, d’une plaque d’essai ou d’une plaque transit. Les plaques « transit » du Shape sont admises. Si le véhicule est muni de plaques étrangères, nous vous prions de prendre contact au préalable avec le centre d’examens.

Le terrain privé du centre d’examens n’est pas accessible pour exercer les manœuvres. Certaines communes et certaines auto-écoles mettent leur terrain de manœuvres à la disposition des candidats conducteurs. Des renseignements complémentaires au sujet des manœuvres des examens peuvent être obtenues dans le centre d’examens même. Vous y trouverez également des brochures contenant pour chaque catégorie de permis de conduire toutes les informations utiles.
Oui, si vous avez réussi l’examen pratique à bord d’un véhicule équipé d’un changement de vitesse automatique, la validité de votre permis de conduire sera limitée à la conduite des véhicules de ce type. Si par la suite, vous souhaitez la suppression de la mention « automatique » vous devez réussir un nouvel examen pratique à bord d’un véhicule équipé d’un changement de vitesse manuel.
Si vous avez réussi l’examen pratique, vous recevez une demande de permis de conduire, qui vous permet d’aller le retirer auprès de votre administration communale dans les 3 ans qui suivent la réussite de l’examen pratique.

Si vous n’avez pas réussi l’examen pratique, vous ne pouvez pas vous représenter à un nouvel examen le jour même de votre échec. Après 2 échecs à l’examen pratique, vous ne pouvez vous représenter qu’après avoir suivi au moins 6 heures de cours pratiques via une école de conduite agréée.

Sources : www.autosecurite.be et www.autocontrole.be